Mariage éco-responsable au Château de Poudenas

Photographe mariage Gers éco-responsable

Petit mariage intime au Château de Poudenas

Shooting inspiration d’un mariage intime

Vous avez envie d’une vrai démarche de vie, vous désirez vous marier et polluer le moins possible… Nous avons trouvé des prestataires qui ont une conscience environnemental, qui recycle, répare, cultive des fleurs dans son jardin, peint avec ses mains sur des objets et du papiers recyclés, utilise des produits locaux, font du « Made in France », aime le bien-être et la bienveillance… Pour ceux qui me connaissent un peu savent que je suis dans des valeurs de respect de l’environnement.

Autour du Château de Poudenas, vous avez tout sur place, alors on réduit aussi l’impact carbone. Bref, une tonne d’idée rien pour vous. Je laisse la plume à Faustine pour vous présenter le shooting d’inspiration mariage le plus « green » possible !

Et depuis, le champs des possibles en matière d’organisation de mariage s’est largement développé dans la région. Les belles pierres s’ouvrent aux futurs mariés, les talents émergent… Il en résulte une foultitude de magnifiques propositions pour organiser tous styles de jolis mariages. Avec mes deux comparses, Isabelle Bazin ou isasouri, photographe et Julie Andrada, wedding planner, nous avons donc décidé d’en fédérer certains pour offrir une palette de propositions originales pour imaginer un mariage en Gascogne simple, rock et inspiré par la nature ! Notre fil rouge dans ce shooting fut le côté éthique et local, que nous propose notre région riche de milles saveurs préservées, le tout affublé d’un look d’un autre temps pour cette ambiance un peu rock et très nature que j’ai évoqué.

Nous avons choisi le Château de Poudenas aux multiples possibilités, qui domine un village fortifié au milieu des vallons et possède la plus belle cour intérieure de la région ! Ainsi qu’une terrasse panoramique à couper le souffle, un parc de 10 ha avec sa propre église, des salles voûtées, une piscine qui domine la vallée…

L’histoire de ce mariage imaginé, mais pas imaginaire, comporte 4 minutes de lecture. Ce temps ne sera pas perdu. Je le garantis 😉

Il est 16 heures en Gascogne. Une cérémonie, installée au pied des renforts du Château de Poudenas, entre deux cyprès, avec vue sur l’église et les vallons au loin, attend l’arrivée du grand moment ! On se délecte déjà de la jolie proposition florale d’Amélie de Magic Nature, clairement pensée avec un impact réduit sur l’environnement.

Arche en bambou du jardin, plumes de paon du grand air  gascon, herbes de la pampa au sommet d’un tipi, tout juste drapé. Une ambiance, légère et authentique.

En s’y attardant, se détache alors le joli mobilier déco d’Amandine de Cocotte et Coquettes, qui semble avoir toujours été là, parfaitement intégré. Sous l’ombre apaisante des cèdres voisins, on perçoit de cette cérémonie en plein air, un subtil mélange entre deux mondes très complémentaires. Celui de Cyril de Wood Stock Réception, spécialisé dans le mobilier de réception en bois (tables, bancs, mange debout, buffets…), affiche un sens pratique et responsable. Quand l’univers d’Amandine égrène ça et là quelques touches de douceur et de confort vintage. Les fauteuils, canapés, poufs, coussins chinés et les éternels fauteuils Emmanuelle trônant en bout de rang, ajoutent une touche majestueuse à l’ensemble. Les invités y seront bien, cela ne fait aucun doute.

D’ailleurs, tout est prêt. La cérémonie trilingue pour un mariage multiculturel, dirigée par la touchante Céline Larigaldie, commence. 45 minutes de détente à savourer comme un spectacle, avec quelques rituels choisis pour l’occasion. On s’y laisse porter, entre deux ou trois langues, qui n’ont en commun qu’un seul vil objectif : celui de faire pleurer la mariée ! … de joie, bien sûr.

Qu’elle était belle pourtant ! Mise en beauté, façon smoky, par la très rock Shéron Thaillez, coiffée en chignon flou par la vibrante Valérie Chouillet, parée d’un délicat sautoir en perles de chez Leslie Bohn de la Bijouterie Azara et habillée d’une robe légère avec un dos en V spectaculaire, créée par les petites mains de l’agenaise Elsa Gary. THE robe pour laisser apparaître une délicate courbe de dos ou un tatouage nouvellement arboré. Tous les regards étaient pour elle. Bien que le marié, rasé de prés par Sandrine, la barbière de Lavardens et habillé en casual chic par l’originale boutique Le Duplex à Nérac, ne soit pas en reste non plus…

Le moment est intense. On se lève et on se sépare au gré des lancers des petites feuilles faisant office des grains de riz porte-bonheur… Les mariés nous quittent pour un moment au calme et bien mérité de photos de couple, accompagnés par la photographe Isabelle Bazin d’Isasouri Photography

… Pour mieux nous retrouver. Avec les vallons sous nos pieds. Sublime Gascogne, qui s’offre à nous depuis une terrasse panoramique du XIIé s. à couper le souffle. Le cocktail, disposé sur ces tables en bois, sans aucun nappage superflu, y est copieux, locavore et surtout empreint d’une simplicité paysanne dont Christophe Piques, traiteur d’exception de son état, a le secret. Vins et liqueurs du terroir, cerises des coteaux, plateaux de charcuterie, tommes entières de fromage de brebis de Fourcès, jambon noir de Bigorre, légumes croquants des maraîchers locaux, accompagnés de « dips Home-Made » et chargés de saveurs… On s’y serait perdu.

L’arrivée discrète, de trois pin-ups hors du temps, incarnées par les toulousaines Les Mademoiselles, distillant en swing enchanteur, finit d’ensorceler un auditoire déjà comblé… Il n’en fallait pas plus pour mettre la noce à la fête.

Si tant est que ce Château en Gascogne possède plusieurs autres salles prévues pour les réjouissances, c’est la grande cour intérieure aux allures de palais italien du Château de Poudenas qui est choisie pour continuer ce grand Jour. Dans un esprit simple et authentique, une seule et grande tablée est prévue. Les plateaux de nourriture tournent de main en main. Les dizaines de bougies éclairent les visages ébahis. Le vin n’est pas servi à table. Mais disponible au truck du coin, le Spirit Social Club ! Un sublime Citroën d’époque dont la cave recèle des meilleurs crus de la région, avec le conseil en prime ! Un régal, qui permet de lier de nouveaux contacts toujours improbables autour d’une dégustation… La 2CV en guise de tireuse à bières, à eau gazeuse ou à Mojito, garée prés d’un des confortables coin lounges prévus par Julie Andradra, wedding planner d’un Mariage en Gascogne et chef d’orchestre de l’harmonie, attire aussi son lot d’amateurs.

Ce mariage, aux allures de mini festival privé, recèle encore de multiples merveilles. A chaque endroit où les regards se posent, il y a à admirer. Les lettrages de chaque cadeau aux invités (en l’occurrence quelques graines de coquelicots, de nigelles de Damas et de eschitolozia), ceux du miroir personnalisé aux noms de nos deux héros…

Un photobooth, noir comme l’ébène avec de délicates incrustations d’or, invitant à de franches rigolades pendant lesquelles invités et mariés se mêlent au joyeux déroulé des photos entre amis… Toutes ces merveilles au pinceaux sont réalisées par la peintre en lettrages Genowefa Pawlak de l’Atelier K.

Ici et là, tapis et espaces lounge en mobilier chiné nous invitent à l’extase pour déguster les desserts. Et quels desserts !

Outre un délicat wedding cake de Laura Bridelance d’écrins de Gourmandise, les appétissants chocolats moulés du chocolatier Cyril Garnier de Condom, il y a cet autre Citroën aménagé. Tout aussi détonnant que le premier et qui continue inlassablement de brasser son lot de gourmands… A son bord Alexandra Andrieu, de Gourmet’s, y distille des crèmes glacées improbables, pleines de myrtilles, de fraises et d’insertions en tout genre, confectionnées à partir d’une plancha glacée. Une vraie surprise !

Le temps passe vite, mais les festivités ne font que commencer. La nuit approchant convoque avec elle son lot de surprises. L’arrivée de Jérémy Canto, maître d’un véritable spectacle lumineux est de celles-ci. Un moment étincelant, qui fait ranger les sacro-saints feux d’artifice au placard, ringardisés dès lors que l’artiste entre en piste. Artifices froids, artifices chauds et feu ont lancé les hostilités, qui ne seront pas dévoilées ici… Car le reste de la nuit vous appartient 😉

Resteront néanmoins, quelques clichés enivrants de la joviale photographe-portraitiste Isabelle Bazin, d’Isasouri Photography, qui aura transposé ce bonheur collé aux lèvres sur quelques instantanés. Et un film vidéo, délicatement capté et scénarisé par le Marmandais Mickaël Dulewsky de MickaFilms, qui fera tourner en boucle ces souvenirs partagés ensemble, le temps d’une soirée. Quelques heures gravées à tout jamais, minutieusement arrangées par Julie Andrada, votre furtive wedding planner, dont vous n’avez vu que l’ombre, mais qui était derrière. Tout ce temps. Comme la bonne fée derrière le berceau ! Bienvenue à votre mariage en Gascogne…

Ils ont parlé de nous ! Un grand merci au bloggeur pour leur confiance
no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Menu